À propos

« Aujourd'hui nous sommes à la croisée des chemins. Tout explose, tout implose, les ciments de la société se délitent, les valeurs qui nous ont conduits jusqu'ici sont reniées : le travail, la famille, l'école, l'autorité, la chose publique, l'altérité, le vivre ensemble, l'humanisme, la religion... Je pense que nous arrivons à la fin d'un cycle sociétal et, à en croire nos élites, il faut coûte que coûte tout déstructurer, tout décomposer. Mais pour quelle recomposition ? À quelles fins ? » L'économie, l'administration, l'Éducation nationale, la santé... Quelques-uns des secteurs qu'explore G. Michoud pour y déceler les facteurs d'immobilisme, les aberrations et l'absence de bon sens qui les gangrènent et parfois même les gouvernent. Une analyse intransigeante, détaillée et exemplifiée, qui conduit au portrait dérangeant d'une France comme prise de sclérose et qu'il faut remettre sur les rails de l'avenir. Texte politique au sens le plus large du terme, « La République outragée » en appelle urgemment, mais avec justesse, à une totale métamorphose de notre pays et de nos modes de pensée.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie


  • Auteur(s)

    Guy Michoud

  • Éditeur

    Publibook

  • Distributeur

    Publibook

  • Date de parution

    19/12/2014

  • EAN

    9782342031669

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    236 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    330 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

empty